Accueil > Réseau > Le système IP
411 visites

Le système IP

lundi 13 février 2012

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour comprendre cet article, il faut au préalable avoir connaissance du système binaire.

L’adresse réseau IP est codée sur 32 bits (4 octets), séparés en 4 nombres...de 0 à 255.

Ainsi, on peut avoir 256 * 256 * 256 * 256 = 4 294 967 296 adresses possible.

Cependant certaines adresses sont réservées, et non utilisables sur internet. Notamment 127.*.*.*, 192.*.*.* et 10.*.*.*.
Ces adresses sont utilisées par les entreprises, administrations et particuliers partout dans le monde comme adresses privées.

Les routeurs, permettant d’accéder à internet, ont quand à eux une adresse publique.

Ainsi, si une "box" dispose d’une adresse publique valide sur internet, fournie par le FAI, les adresses des PCs, imprimantes, etc situés de l’autre côté seront des adresses privées, souvent de type 192.168.*.*

Bien qu’il puisse exister plus de 4 milliard d’adresses IP dans le monde, cela n’est plus assez maintenant, c’est pourquoi on passe de 4 octets (IPV4) à 16 octets (IPV6, qui ne sera pas abordé ici).

L’IP se divise en 2 parties : l’identifiant du réseau et l’identifiant du poste dans le réseau.

On peut identifier ces 2 parties en utilisant un masque.
Il suffira alors d’une multiplication binaire bit à bit (« ET » logique), le 0 étant absorbant.
Pour avoir 1, il faudra avoir 1 ET 1.

adresse IP192168148
Masque 255 255 252 0
IP (détail) 128+64 128+32+8 1 32+16
IP (binaire) 11000000 10101000 00000001 00110000
Masque (binaire) 11111111 11111111 11111100 00000000
Première IP (binaire) 11000000 10101000 00000000 00000000
Première IP 192 168 0 0
Dernière IP (binaire) 11000000 10101000 00000011 11111111
Dernière IP 198 168 3 255

En bleu l’identifiant du réseau (NetID), en rouge l’identifiant machine (HostID).
Il y a 4 * 256 = 1024 IP différentes disponibles pour ce réseau (192.168.0.0).

Cependant, l’IP machine 0 (192.168.0.0) correspond au réseau lui même, et l’IP machine maximale (192.168.3.255) correspond à l’adresse de diffusion (broadcast) du réseau.

Il ne reste donc plus « que » 1022 adresses (de 192.168.0.1 à 192.168.3.254) disponibles pour les machines.

Tout paquet envoyé avec pour destination le broadcast sera pris en compte par toutes les machines du réseau.

Autrement, tout paquet reçu sera testé en fonction de son adresse d’origine. En utilisant le masque, la machine déterminera si le NetID est le même que le sien ou non. Dans ce dernier cas, le paquet sera ignoré par la machine réceptrice.

Pour cela, il faut passer par une "passerelle" réseau, un routeur.
Celui-ci dispose d’une adresse IP dans chaque réseau et fait l’intermédiaire.

Il est évident que l’adresse de la passerelle réseau interrogée par un poste doit être celle du même réseau.

Répondre à cet article

Total 115845 visites depuis 2051 jours | Site réalisé par Vader[FR] | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact mail