Accueil > Développement web > Les outils de base du développeur
388 visites

Les outils de base du développeur

lundi 13 février 2012

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour développer un site web, il est préférable de disposer :

  • d’un générateur de contenu (comme SPIP), plus simple pour faire un site "dynamique", car un site fait en pages statiques n’est pas maintenable, et la mise en ligne de contenu en page statiques requiert des connaissances en html, ce qui n’est pas le cas avec SPIP.
  • celui-ci requiert un serveur web. Il suffit d’installer sur le pc de développement Apache, MySQL et l’interpréteur PHP : Easy PHP ou WAMP, sous Windows, ou LAMP, sous Linux.
  • d’un navigateur web, en l’occurrence Firefox.
  • du plugin Firebug pour ledit navigateur, qui permet d’éditer en temps réel le contenu d’une page dans le navigateur : code html, style css, scripts.... et surtout de visualiser aisément la structure d’une page et la hiérarchie des styles. Seule la page en cours de visualisation dans le navigateur est éditée. La page du serveur n’est pas modifiée.
  • du plugin ColorZilla toujours pour le même navigateur, qui permet d’avoir le code hexadécimal d’une couleur, via une palette, et dispose d’une pipette pour récupérer le code hexadécimal de n’importe quelle couleur affichée dans le navigateur.
  • du plugin HTML Validator ou équivalent, encore pour Firefox, afin d’assurer un comportement uniforme sur tout navigateur digne de ce nom.
  • d’un éditeur de texte. Sous Linux, Gedit est généralement fourni avec les paquets de la distribution. Sous Windows, il est possible d’utiliser Notepad++, qui est capable de reconnaître les différents langages et colorier les éléments en conséquence. Pour la syntaxe, voir avec Firebug, qui pourra la proposer si vous tapez le début d’un mot.

En revanche, il est préférable d’éviter Dreamweaver, Frontpage, Word ou tout autre outil du même genre, qui soit disant permet de créer des pages aisément, via une interface graphique.

  • les pages créées sont statiques, donc pour mettre en ligne du contenu il faut créer une nouvelle page
  • les pages créées sont statiques, donc pour changer l’apparence du site, ou même plus simplement un lien de menu ou de navigation, il faut reprendre toutes les pages.
  • le code html correspondant à la page ne sera absolument pas propre, avec des risques de blocs imbriqués dans des blocs... comme des poupées russes, alors qu’un seul bloc suffit.

Avec ces outils, il suffira d’installer SPIP sur votre serveur web en local, puis si les squelettes et styles à disposition ne vous conviennent pas, d’éditer le squelette (les pages html) et les feuilles de style css associées avec Notepad++, en testant auparavant l’apparence des pages avec Firebug.

Une fois le cadre global du site crée, il ne restera plus qu’à mettre du contenu en ligne, via l’interface web de SPIP.

Répondre à cet article

Total 118936 visites depuis 2107 jours | Site réalisé par Vader[FR] | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact mail